Decathlon et Schneider Electric, des entreprises aux services du développement durable

21C – Être acteur de la transition énergétique et du développement durable de son entreprise

 

Gabriel De Malleray, de Schneider Electric et Pierre Fahy, responsable de la problématique environnementale à Decathlon France ont présenté le modèle et les engagements de leurs entreprises respective dans le développement durable. La présentation avait pour ambition d’inspirer entrepreneurs et chefs d’entreprises à la transition.

 

Maxime Dufour Photographies© Maxime Dufour Photographies

Tous concernés, tous acteurs, le changement climatique est maintenant inévitable. Selon les prédictions du GIEC, même si tous les États respectaient leurs ambitions (ce qui est peu problable), les températures augmenteraient quand même de 2,5 °C. Ainsi, les pouvoirs publics ne peuvent être les seuls vecteurs de changements, tous ont un rôle clé à jouer pour changer la société. Les États doivent légiférer et les citoyens exercer leur Ego Imperium. Les entreprises, de leur côté, ont comme fonction de développer des stratégies de pilotage, respectueuses de la société et de l’environnement. En somme, le respect des trois P que sont : people, planète et profit.

Des entreprises comme Decathlon et Schneider Electric s’inscrivent dans cette ligne de transition énergétique et durable.

Decathlon est une entreprise de plus de 96 000 collaborateurs avec un chiffre d’affaire de 11 milliards d’euros. L’entreprise s’engage à respecter les Accords de Paris en réduisant ses émissions de CO2 à hauteur de 40%. Spécialisé dans la vente d’équipement sportifs notamment pour des disciplines à l’air libre, Decathlon pourrait voir sa demande impactée par le changement climatique.

 

 

Les engagements de Decathlon se concrétisent autour de 5 axes. L’entreprise, déjà alimentée à 100 % par des énergies renouvelables, souhaite désormais produire 50 % de sa propre consommation d’énergie. Decathlon accompagne également ses fournisseurs vers cette transition et s’engage à optimiser sa logistique de 30 % et à réduire à 1 % les transports par voie aérienne. L’entreprise souhaite en outre développer des équipements sportifs écologiques et s’orienter vers un changement de business model, réutilisant et rénovant 10 % des équipements sportifs. En dépit de ces engagements, Decathlon reste sur une dynamique de croissance entraînant irrévocablement une augmentation de la consommation.

Schneider Electric est le fournisseur en énergie verte de Decathlon. C’est une entreprise du CAC40, implantée sur tous les continents, avec un chiffre d’affaire de 26 milliards d’euros. Comme Decathlon, Schneider Electric mène la marche vers le développement durable. La firme accompagne ses consommateurs vers les énergies vertes et possède des objectifs énergétiques très ambitieux. Elle souhaite atteindre la neutralité carbone et se fournir à 80 % en énergie renouvelable en 2020. D’ici 2030, Schneider s’engage à atteindre zéro émission carbone net pour son fonctionnement interne.

L’engagement de ces entreprises et d’autres telles que Danone ou Engie ou encore la social start-up Rutopía est encourageant pour l’avenir. N’oublions toutefois pas que la majorité des grands groupes restent très polluants. Chaque entreprise doit donc être actrice d’un changement global. D’autant plus que le développement durable n’est plus seulement écologiquement et socialement nécessaire mais est également devenu rentable. L’investissement durable à le vent en poupe. Désormais, les vieilles entreprises qui ne renouvellent pas leur modèle peinent à se maintenir en tête des classements.

Alors, participez à la transformation de votre entreprise, participez à transformer le monde. En somme, comme affirmait Pierre Rabhi « Faites votre part ».

 

Matteo DARNET