Communiqués de presse

21 octobre 2014

Le World Forum Lille s’ouvre sur l’optimisme contagieux de Tony Meloto

Depuis 8 ans, le World Forum Lille se veut le rendez-vous de l’innovation sociale. « Les problèmes d’aujourd’hui ne peuvent être résolus par des solutions d’hier. Il existe des réponses » dit Philippe Vasseur, Président du World Forum Lille en introduisant la conférence d’ouverture.

Et quelques-unes se sont invitées au World Forum Lille. Ce rendez-vous de l’économie responsable a donné la parole à Tony Meloto, créateur de Gawad Kalinga, bâtisseur de rêves pour certains, incurable optimiste pour d’autres, et incontestablement visionnaire et pionnier de l’innovation sociale.

Son défi à lui ? Sortir de la pauvreté 5 millions de personnes, soutenir 500 000 entrepreneurs sociaux d’ici 2024, année de ses 70 ans.

Cet objectif est le socle d’une stratégie qui a conduit à la construction de maisons, point de départ de communautés fédérées autour de projets communs. Le but étant de sortir le plus possible de pauvres de l’engrenage drogue/dealer qui règne dans les bidonvilles de Manille.

D’autre part, partant du constat que la pauvreté en campagne entraine les hommes à migrer dans les bidonvilles, il engage un programme dénommé Fermes enchantées. Aujourd’hui, près de 3000

villages y ont adhéré. Véritables incubateurs d’entreprises, il s’y développe des activités économiques telles que la fabrication des jouets (Fabien Courteille, jeune Français créateur de Batang Bayani International Inc. Philippines), hygiène-cosmétiques (Human Nature, créé par Dylan Wilk, entrepreneur britannique). Tous deux présents en cette matinée ont par leur témoignage illustré la notion de partage. Ce n’est pas « Que peut-on faire pour vous mais que peut-on faire ensemble ? » dit Fabien Courteille. Tony Méloto confirme en rappelant « qu’il ne faut pas venir avec ses idées mais écouter et apprendre de la communauté ». Il appelle à des partenariats nombreux « Aidez-nous à sortir de la pauvreté, nous vous achèterons des Airbus » affirme-t-il dans un sourire. Le fait est que nombreux sont les étudiants en économie, finances et gestion que le discours et les méthodes du Philippin ont séduits.

Tony Meloto privilégie le partage avec l’entrepreneur plus que le politique. Ce n’est pas lui qui le dit mais Freddie Tinga, ancien maire de Taguig devenu patron de Global Electric Transportation aux Philippines et inventeur du minibus éléctrique de Manille. Il s’est fixé le double enjeu de rendre accessible le transport commun aux plus démunis et la lutte contre la pollution. Il y a associé le progrès social pour le personnel.

Pour Jean Duforest, ïdroup (Okaïdi, Obaïbi, Jacadi) et témoin régional, « des gens qui brillent, il y en a trop, mais les gens qui éclairent sont les entrepreneurs de demain ». ïdgroup expérimente le business social au Bengladesh mais aussi à Roubaix.

Pour conclure cette table ronde, Tony Meloto s’est adressé au public en affirmant « N’ayez pas peur de rendre le monde meilleur, juste et heureux ». Optimiste Tony Meloto ? Surtout contagieux !

La 2ème partie de la conférence d’ouverture a fait le point des défis de la RSE en Europe, à l’aube du nouveau mandat de la commission européenne. Rappelons que 20% des entreprises de la région se sont engagées dans une démarche RSE selon le barème du Réseau Alliances, organisateur du World Forum Lille.

Le World Forum Lille se poursuit jusqu’ à vendredi avec en clôture, Tony Meloto et Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix, pour la première fois réunis sur une même scène. Ils s’associeront ainsi au lancement du projet social Business in Nord-Pas de Calais.

Télécharger le communiqué de presse

Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de presse du 8ème World Forum Lille

 

07 octobre 2014

World Forum Lille du 21 au 24 octobre 2014 Rencontrer les entrepreneurs du futur

Communiqué de Presse :

World Forum Lille du 21 au 24 octobre 2014
Rencontrer les entrepreneurs du futur

04 septembre 2014

Le World Forum Lille met les entrepreneurs face aux défis du futur

Depuis son lancement il y a 8 ans, le Forum Mondial de l’Economie Responsable met en avant les solutions pour s’adapter aux bouleversements considérables que connaît le monde…

Chaque année des milliers de participants de tous horizons se rassemblent pour échanger et s’inspirer des bonnes pratiques en matière de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprise).

Tous « héros » du changement ? C’est ce que souhaite démontrer l’édition 2014 en mettant en débat neuf défis majeurs.Et le World Forum Lille se lance son propre défi : avoir toujours plus d’impact sur son territoire. Avec l'extension de l’évènement à Arras, Valenciennes et à Dunkerque le 22 octobre, c’est la région toute entière qui vivra à l’heure de l’économie responsable. 

Une région mobilisée depuis un an, avec le master plan de Troisième Révolution Industrielle, temps fort de l’édition 2013, dont les avancées seront présentées durant cette 8ème édition. 

Fort de cette expérience, le World Forum Lille impulse cette année une nouvelle ambition : faire du Nord Pas-de-Calais un territoire d’innovation sociale reconnu. Rajoutant une 4ème journée à son programme, le World Forum Lille dédiera sa journée de clôture au Social Business. Elle réunira pour la première fois lors d’une conférence Muhammad Yunus, prix Nobel de la Paix et Antonio Meloto, l’entrepreneur social qui relève le défi d’éradiquer la pauvreté aux Philippines (également présent en plénière d’ouverture) ; elle s’achèvera par le lancement du projet Social Business Nord de France. 

Enfin, le World Forum Lille c’est une ouverture sur le monde : coup de projecteur sur les défis RSE de la nouvelle Commission Européenne en plénière d’ouverture et session spéciale avec le Global Compact Monde dans le cadre de la préparation de la COP 21, la conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se tiendra à Paris en 2015.

Téléchargez le Communiqué de Presse

Consultez aussi le Dossier de Presse 

25 octobre 2013

Plus de 6 000 participants pour la 7ème édition du World Forum Lille

C’est aujourd’hui que se termine la 7ème édition du Forum Mondial de l’Economie Responsable avec la remise par Jeremy Rifkin de son Master Plan pour la région Nord Pas-de-Calais. Trois jours de réflexion et de démonstrations sur les thèmes « Entreprendre, manager et consommer autrement » ont réuni en plein cœur de Lille, étudiants, experts, dirigeants d’entreprise en nombre : ils étaient plus de 6000 à participer et un millier à suivre en streaming les conférences. La 8ème édition est déjà programmée : les 21,22 et 23 octobre 2014.

 

Télécharger le communiqué de presse complet

23 octobre 2013

World Forum Lille 2013 : La contagion positive du changement

Ouverture du 7ème Forum mondial de l’économie responsable

Ce matin, le grand auditorium du Nouveau Siècle de Lille était comble pour la conférence plénière d’ouverture du 7ème Forum de l’Economie Responsable. Citant au préalable Heraclite d’Ephèse « Rien n’est permanent sauf le changement », Philippe Vasseur, président du World Forum Lille a insisté sur la nécessité d’un changement collectif et immédiat : « Les prévisions de croissance mondiale des cinquante prochaines années induisent une remise en cause des systèmes  économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Il s’agit de savoir aujourd’hui comment conduire le changement. » Une question qui nous concerne tous.

Une première journée dédiée à la consommation responsable

Premier grand témoin, Ervin Laszlo, le philosophe Hongrois fondateur du Club de Budapest interpelle les participants : « notre système économique actuel n’est pas durable, notre monde est incohérent avec l’évolution qu’il vit, nous sommes proches de la rupture » tout en précisant « avec l’économie circulaire, nous passons d’une conscience individuelle à une conscience collective ». Il est rejoint dans cette idée par le ministre des affaires économiques du Bhoutan, son Excellence Lyonpo Norbu Wangchuk : « c’est la fin du cycle « extraire, produire, consommer, gaspiller ». Venu témoigner sur le Bonheur National Brut – indicateur que le Bhoutan utilise depuis une vingtaine d’années par opposition au Produit National Brut – celui-ci démontre que, sans rejeter la croissance économique, l’on peut aspirer à créer de nouveaux systèmes plus équilibrés basés sur le bien-être social et environnemental. Bénéficiant des analyses de McKinsey pour sa fondation, Ellen MacArthur rappelle quant à elle que l’économie circulaire est non seulement intéressante pour les consommateurs, car permet la réduction des coûts d’achats, pour les entreprises qui optimisent leurs coûts de production et développent leur offre produit. Pour illustrer l’ensemble des propos, trois entreprises sont venues exposer leurs bonnes pratiques : l’indien Hanmant Gaikwad de BVG India, Henryk Klaba le président d’OVH et la directrice de Castorama France Véronique Laury.

Ellen MacArthur affirme « le changement c’est d’abord en soi ! », au World Forum Lille, les speakers et participants l’ont bien compris.

 

Télécharger le communiqué de presse