Sortie d'un livre sur l'expérience de Tony Meloto

Le livre, intitulé La richesse des pauvres et écrit par Thomas Graham, est disponible aux éditions Rue de l'échiquier


 

En tagalog, dialecte philippin, Gawad Kalinga signifie « prendre soin ». Fondée en 2003 par Tony Meloto, l’ONG s’est fixé pour objectif de sortir de la pauvreté 5 millions de foyers philippins d’ici 2024. Sa stratégie : construire des logements, allouer des terres cultivables aux plus démunis, donner à manger à ceux qui ont faim. Nulle question de charité ici : il s’agit de bâtir sur le long terme une relation partenariale avec chaque personne, qui retrouve ainsi dignité et estime de soi.

Le leitmotiv de GK est walang iwanan, « n’abandonner personne ». C’est ce que l’organisation enseigne à ses bénéficiaires : s’entraider dans les moments difficiles, pour s’épanouir en tant que communauté résiliente et unie grâce à des valeurs partagées.

2 400 villages autosuffisants ont été créés, où vivent près d’un million de personnes. En parallèle, une quinzaine d’entreprises sociales ont été lancées dans toutes sortes de secteurs, des jouets au fromage en passant par les cosmétiques ou le chocolat, permettant à d’anciens habitants de bidonvilles de trouver un emploi.

Pour raconter l’aventure de Gawad Kalinga, le journaliste Thomas Graham fait preuve d’une légèreté et d’un humour très britannique. Son journal de bord, alerte et rempli d’anecdotes, nous plonge dans la réalité quotidienne de cette initiative unique à l’échelle mondiale. Au-delà de la personnalité remarquable de Tony Meloto, l’auteur nous livre, grâce aux multiples rencontres avec les plus pauvres et ceux qui les accompagnent, une galerie de portraits d’hommes et de femmes portés par la créativité et le désir d’entreprendre.