rev3

 

 

 

 

 

 

C’est une évidence vérifiée et confirmée chaque jour : le monde vit une révolution accélérée qui bouleverse nos modèles économiques, nos modes de production, nos systèmes de distribution, nos trajectoires professionnelles, nos pratiques de consommation, nos comportements sociaux,…  

Bref, tout change et tout va très vite.

Rev3 est une démarche novatrice, lancée il y a quelques années dans le cadre du « World Forum for a Responsible Economy ». Elle fédère dans les Hauts-de-France les acteurs politiques, économiques, académiques, sociaux, associatifs, pour réussir une triple révolution : révolution des technologies, révolution des ressources, révolution de l’environnement. Ce qui est en jeu, c’est l’avènement d’un nouveau modèle économique pour une région connectée et durable. 

Nous sommes en bonne voie. De nombreuses initiatives et réalisations en témoignent (www.rev3.fr) et font déjà des Hauts-de-France une région pilote.

Nous pouvons maintenant franchir un nouveau cap ensemble. Chacun peut contribuer à Rev3, quelle que soit sa situation, sa profession, sa fonction… 

Qu’attendez-vous pour participer? Vous avez le pouvoir de changer le monde dans les Hauts-de-France, exercez-le : il n’y a pas de grand ou de petit engagement, il y a avant tout une volonté commune que nous souhaitons partager avec vous.

Alors, faites un geste : allez sur http://www.rev3-egothon.fr/# et rejoignez la communauté des  « engagés rev3 », durant les 3 jours du World Forum for a Responsible Economy 2019.

 

 

PHILIPPE VASSEUR PORTRAIT 1Antoine Repessé

 

 

Philippe Vasseur

Président d’Honneur du World Forum for a Responsible Economy

Président de la Mission rev3

 

 

 

  © Antoine Repessé

Métropole Européenne de Lille

 

Face aux grands enjeux du développement durable, la Métropole Européenne de Lille assume une responsabilité sociale au regard des politiques qu’elle conduit. En tant qu’acteur public, la MEL est au cœur du système et elle a un rôle majeur à jouer pour construire une société qui saura faire face aux nouveaux défis économiques, environnementaux et humains.

Pleinement consciente depuis plusieurs années de ces enjeux, la MEL contribue d’ores et déjà activement au développement durable de son territoire. Cette contribution se traduit notamment par la mise en œuvre de son Plan Climat Energie Territorial, et par la prise en compte des enjeux sociaux, économiques et environnementaux associés au développement durable dans les schémas stratégiques d’aménagement et de développement, élaborés et mis en œuvre par la MEL (SCOT, PLU, PMDE, PDU, PLH).

Dans le cadre du Plan Climat Energie Territorial, la MEL relève un important défi énergétique pour la Métropole : créer une grande canalisation qui transporte la chaleur créée à partir de la combustion des déchets ménagers ; la livraison de cette « autoroute de la chaleur », est prévue à l’automne 2020.

Pour aller plus loin, la MEL a adopté une stratégie de responsabilité sociale (RS’MEL), qui assure sa reconnaissance d’établissement public exemplaire et d’acteur majeur du changement vers un futur durable. C’est dans ce contexte interne que l’établissement a adopté un plan bien-être au travail en 2017 et un plan égalité femmes-hommes en 2016, et promeut par ailleurs l’engagement de ses agents dans le cadre de chantiers solidaires et associatifs. Sur le territoire métropolitain, la MEL participe au développement de l’innovation sociale en soutenant cette année « La Fabrique du Changement », un évènement axé sur l’innovation managériale et les nouvelles formes de travail, qui sera présenté à l’occasion de cette 13ème édition du World Forum Lille !

Dans la continuité de cette démarche de responsabilité sociale, la MEL a adopté en décembre 2018 son schéma de promotion des achats publics socialement et écologiquement responsables (SPAPSER).

En effet, l’acte d’achat n’est pas un acte isolé ou centré sur les seules préoccupations de l’administration : il s’inscrit avant tout dans un environnement et mobilise des ressources – qu’elles soient humaines ou naturelles – qu’il convient de préserver et conforter. Ainsi, il s’agit de démultiplier l’effet vertueux de nos achats en termes d’insertion, aussi bien des personnes éloignées de l’emploi que des personnes en situation de handicap ; en terme environnemental, en réduisant l’impact de nos achats face au réchauffement climatique et en favorisant l’innovation au service du développement durable et de la transition énergétique. Il importe enfin, également, de favoriser l’achat auprès des structures de l’ESS, dont le modèle doit être soutenu, et, plus largement, de susciter des pratiques plus vertueuses de la part des fournisseurs et des acteurs économiques du territoire.

Cette exigence d’une action qui fait levier s’appuie notamment sur l’appel à projets permanent « Entreprendre autrement » qui soutient depuis 2011 les créations d’activités inscrites dans un modèle social et solidaire.

La MEL est également engagée dans des actions d’accompagnement vers une mobilité plus durable avec un réseau de partenaires comprenant, entre autres, la CCI Grand Lille et Déclic Mobilités. L’action de la MEL porte plus précisément sur le conseil en mobilité auprès des employeurs et l’accompagnement dans la mise en œuvre des plans de mobilité. À ce titre, le World Forum sera l’occasion d’accueillir la remise des prix du Challenge de la Mobilité en Hauts-de-France. Ce challenge est devenu un rendez-vous incontournable pour les acteurs de la mobilité durable en Région et rassemble les principaux employeurs du territoire autour d’un même objectif : rendre les déplacements induits par les activités humaines plus respectueux de l’environnement et viser l’amélioration de la qualité de l’air et du cadre de vie.

Par ailleurs, la MEL et ses partenaires, avec l’appui de KisskissBankBank, lancent en 2019 une deuxième campagne de financement participatif. Dès septembre, la Métropole accompagne dix aventures entrepreneuriales qui ont du sens, et portent des innovations sociales et responsables. Cette campagne sera également présentée au World Forum !

Désormais pilote du contrat de ville, la MEL entend également rendre plus lisible et construire pour et avec les habitants son ambition pour l’économie et l’emploi dans les quartiers dits prioritaires. C’est tout le sens des journées « MEL toi du territoire » qui seront organisées du 14 au 18 octobre. Une de ces actions, appelée squad emplois, apporte aux jeunes en recherche d’emplois un coaching personnalisé en leur permettant d’accéder à un réseau. Déployé à travers le réseau Alliances, le succès de cette action doit beaucoup à l’engagement de collaborateurs de la MEL volontaires pour assurer la mission de coaching auprès des jeunes.

 

CCI Grand Lille

 

Blervacque Louis Philippe

 

Louis-Philippe BLERVACQUE

Président de la CCI Grand Lille 

Président de la Commission rev3 de la CCI de région Hauts-de-France 

La CCI Grand Lille appartient au réseau des CCI Hauts-de-France, aux côtés des CCI Aisne, Amiens-Picardie, Artois, Grand Hainaut, Littoral Hauts-de-France, Oise.

Conscientes des ruptures et des transformations économiques et sociétales majeures que connaît le monde, les CCI de la région s’engagent résolument aux côtés de toutes les entreprises dans la dynamique collective rev3 pour développer une économie durable et connectée, créatrice d’emplois et de valeur ajoutée.

 

 

Partout en Hauts-de-France, des entreprises mènent des projets, des innovations rev3. Pour stimuler leur “ego imperium”, les CCI mettent à leur disposition solutions et outils sur-mesure et évolutifs.

> Les accélérateurs rev3 pour accompagner créateurs et jeunes entreprises dans leur développement

> Des accompagnements pour optimiser vos process : “écoproduction”, “écoconception”, “ingénierie de projets

> Des opportunités business pour faire valoir vos solutions et technologies tant sur le plan régional, national   qu’international et booster votre visibilité à l’instar des rev3 days ou autres dynamiques collectives.

design lab illu1

 

 

> Un laboratoire pour soutenir la transformation des organisations : le Design Lab, créé en mars 2019 par la CCI Grand Lille.

 

 

Dédié aux entreprises qui souhaitent revisiter leur modèle organisationnel pour s’adapter au changement de paradigme, le Design Lab les invite “à faire autrement” en s’appuyant sur deux leviers : la créativité et l’intelligence collective.

 

 

 

 

 

 > Information et sensibilisation des entreprises en matière de mobilité durable

Personne publique associée aux procédures d’urbanisme, de planification et d’aménagement du territoire, la CCI Grand Lille apporte son expertise à la construction des politiques de transport et de mobilité : accessibilité, plan de déplacements urbains, infrastructures… Elle informe et sensibilise les entreprises  sur les nouvelles réglementations visant à améliorer la qualité de l’air et accompagne le changement de comportement voire la mise en œuvre de leur plan de mobilité.

Enfin, aux portes de Lille, le Centre multimodal de distribution urbaine (CMDU) propose aux commerçants une palette de services basée sur l’organisation, la mutualisation et l’optimisation des flux de marchandises entrants et sortants de la ville. En optimisant et en mutualisant les livraisons dans une perspective de “juste à temps”, le CMDU concourt à diminuer le trafic en ville. Un atout précieux quand on sait que la métropole est très souvent congestionnée.

 

ils sont rev3 illu 2

  

Qu’ils se lancent dans de nouveaux modèles économiques, innovent en écoproduction, développent des écosolutions, favorisent la mobilité douce ou construisent des bâtiments durables… ils ont tous un point commun : ils sont rev3 !

ADEME

 

Les épisodes de canicules se succèdent et attestent de l’accélération du réchauffement climatique. Parallèlement le succès des « marches pour le Climat » témoigne d’une sensibilisation accrue des citoyens sur ce sujet et d’un besoin d’engagement.

Les pouvoirs publics et le monde économique sont interpellés pour proposer un modèle de développement plus vertueux permettant de préserver les ressources et réduire notre empreinte écologique.

De nombreuses entreprises ont amorcé ce virage en mettant en place des stratégies qui se nourrissent des nouvelles pratiques de consommation des citoyens (mode responsable, économie du partage, faire ou de réparer soi-même des objets) pour concevoir autrement et proposer des offres plus responsables.

Forte de ses équipes réparties sur l’ensemble du territoire national, l’ADEME accompagne, fédère et impulse de nouvelles dynamiques associant les territoires et les entreprises pour construire des solutions qui répondent aux attentesdes citoyens et leur permettent de mener leur propre transition écologique.

La Troisième Révolution Industrielle incarne ce changement de modèle qui s’écrit avec et pour les citoyens. Je suis heureux que l’ADEME contribue à la réussite de cette nouvelle édition, « Ego Imperium » en proposant des solutions pour accompagner l’engagement de tous les acteurs en faveur de la transition écologique et énergétique.

 

Arnaud Leroy

 

 

 

Arnaud Leroy, Président de l'ADEME

 

 

 

 

 ©  J.Chiscano