Intervenant Maggie BARANKITSE

Dès sa création par Marguerite Barankitse en 1993, la Maison Shalom s’investit corps et âme pour redonner une dignité aux orphelins de la guerre, du SIDA, aux enfants de la rue, aux enfants mineurs et aux bébés en prison (nourrissons avec leurs mamans), et à ceux issus des parents indigents. Depuis la prise en charge en 1993 de 25 orphelins de la guerre, la Maison Shalom a assisté à ce jour plus de 47.000 orphelins et autres enfants défavorisés.

Avec le retour de la paix au Burundi, la Maison Shalom a graduellement changé d’approche dans ses activités. Nous n’attendons plus que les enfants ayant des besoins d’assistance viennent vers nous : nous allons vers eux.