34B - Multinationales et PME, ensemble vers un avenir responsable.

Dès les premières minutes de cette session d'échange, Dean Rossouw, modérateur, résume en une phrase et clairement ce pourquoi nous sommes là : la RSE est un élément ancré dans les multinationales mais ce n'est pas le cas des PME.
Alors la question suivante se pose: comment promouvoir la responsabilité dans les PME à travers la chaîne d’approvisionnement? Prabashni Naicker, Andrea Moreno et Connie Wong, témoignent.

« L’éthique est une valeur essentielle » déclare Prabashni Naicker, responsable du groupe SNC - Lavalin en Afrique du Sud, lors de sa prise de parole. Valeur clé, celle-ci se doit d’être partagée du PDG aux fournisseurs: les PME. Dans cette perspective, selon elle, il est primordial d’accompagner les PME affiliées dans leurs travails de moralisation. SNC-Lavalin, se veut ici un réel mentor.
Andrea Moreno, du groupe Mieres en Angola, témoigne de ce mentorship. Cette présidente de PME, dont la force est une connaissance du marché, une structure simple, et des propriétaires impliqués, a ressenti comme ses employés un réel changement lors de l’accord avec SNC-Lavalin. Existe, en effet, avec ce dernier un lien fort qui permet un apprentissage quotidien et atteste d'une volonté de croître ensemble. Conséquence positive de cela, le groupe Mieres s’apprête à recevoir une certification ISO 19600.

Connie Wong de Kiabi, a elle décidé de créer une chaîne d’approvisionnement durable. Multinationale reconnue comme une « great place to work », Connie Wong peut se féliciter d’être sur la bonne voie. Leur force comme, pour Andrea Moreno, est une bonne connaissance du marché. En effet, conscients des pics et saisons basses, ils les utilisent dans le but de s’assurer que les employeurs des PME ne demandent pas à leurs employés une charge trop importante de travail. De plus, dans un objectif de transparence pour toutes les parties de la chaîne d’approvisionnement, Kiabi a installé des systèmes de gestion afin de rentrer les données des fournisseurs.

La mise en place de la responsabilité au sein des entreprises est certes compliquée, et demande du temps, mais comme l’explique madame Naicker, une compagnie éthique, en amont et en aval, est plus durable et permet une bonne réputation sur le marché. Alors chères multinationales, qu’attendez-vous pour sauter le pas et accompagner vos PME dans cette démarche ?

Emma Pacchiodo