Revue du web #2

Revue du web

L’économie responsable en juillet 2017, en quelques liens.

 

Réduire les déchets, ça paye

 

déchets

Le 23 septembre, dans le cadre du « Monde Festival », Le Monde organisera une table ronde sur la réduction des déchets : objectif réaliste ou utopie ? En attendant, le journal a donné une tribune à Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, qui explore la vision politique portée par l’approche zéro déchet.

 

Début juillet, on lisait d’ailleurs dans The New York Post que Ikea a déjà réalisé un million de dollars d’économies grâce à son programme « Food is Precious », lancé en décembre dernier dans 20% de ses magasins américains. 

ikea

Pour y parvenir, l’enseigne a demandé aux employés de ses cafétérias de mesurer la masse de nourriture qui termine à la poubelle, ce qui a ensuite permis d’inventer des solutions sur mesure pour réduire le gaspillage. Résultat : 79 000 tonnes de sauvées, et plus de $981,000 d’économisés. Une étude du World Resources Institute enfonce le clou : quasiment toutes les entreprises ayant investi dans des programmes de réduction du gaspillage alimentaire ont vu un retour sur investissement — pour plus de la moitié, cela représente 14 dollars d’économie par dollar investi.

lush 1

 

Au rayon recyclage, l’entreprise de cosmétiques éthiques Lush a commencé à collecter des plastiques qui polluent l’océan au large de Vancouver pour les intégrer à la fabrication de ses emballages, rapporte TreeHugger. Une initiative dans la continuité de leur engagement contre les tests faits sur les animaux et pour le bien-être animal, puisque le plastique dans l’océan constitue une menace majeure pour sa biodiversité.

 

 

L’été, un moment pour reconnecter avec la nature

 

baleine

Une baleine sur les quais de la Seine : ce mois-ci, le collectif belge Captain Boomer (qui tire son nom du Moby Dick de Melville) a fait parler de lui en « échouant » un cétacé géant et ultra-réaliste en plein Paris. Ce n’était pas la première expérience du genre pour le collectif qui, avec le projet Whale, veut nous faire réfléchir à notre rapport à la nature. « La baleine échouée est une gigantesque métaphore de la disruption de notre système écologique. Les gens sentent que leur lien à la nature est perturbé », écrivent-ils sur leur site.

Et puisqu’on parle de rapport à la nature, et alors que juillettistes et aoûtiens se croisent sur la route des vacances, il est bon se rappeler que les vacances, c’est aussi l’occasion de se remettre véritablement au vert. Le 23 juillet, une étude menée par Cumbria 24 pour le Jordans Farms Partenership révélait que sept Britanniques sur dix se sentaient déconnectés de la nature. 13% des interrogés n’étaient pas allés à la campagne depuis au moins deux ans, 17% n’avaient jamais vu de crapaud et un bon tiers avouait trop mal connaître la faune et la flore de leur pays pour pouvoir transmettre des connaissances à leurs enfants. Ça tombe bien, la journaliste Anne-Sophie Novel a compilé sur son blog au Monde toute une série d’idées pour jouer dans et avec la nature, et s’en sentir plus proche en s’amusant. À vous maintenant de retrouver vos vieux Copains des bois et autres Manuels des Castor Junior. Et bonnes vacances !

miseauvert2