Xavier Bertrand : « Un engagement signé c’est bien, un objectif atteint c’est mieux. »

33A – Plénière de clôture : EGO IMPERIUM, j’ai le pouvoir de changer le monde

 

Homme politique français, et actuel président du conseil régional des Hauts-de-France. Xavier Bertrand était l’intervenant phare de la plénière de clôture. Il répond aux questions de l’équipe de reporters du World Forum.

 

Quel est le plus grand changement que vous avez pu observer autour de vous ?

Maxime Dufour Photographies

Cela ne change pas assez vite, on ne va pas se raconter d’histoires. On est aujourd’hui engagés dans une course de vitesse. Il y a une urgence climatique qui fait qu’on ne peut pas continuer à ronronner comme le font les États, comme l’ont fait un certain nombre de collectivités. Ce que je veux dire, c’est que le vrai marqueur ce sont les jeunes. L’angoisse des jeunes, l’inquiétude des jeunes qui voient que les 10 années qui viennent vont être déterminantes. L’avantage du World Forum c’est qu’il permet de placer chacun face à ses responsabilités et de proposer une méthode pour bouger derrière. C’est tout notre système de sociétés, de systèmes capitalistes qui ne doit pas aujourd'hui continuer à être uniquement que la question du profit. Ce n’est tout simplement pas possible, on va dans le mur. Et s’il n’y a pas une régulation de la part du politique, de la part des États, encore une fois on n’arrivera pas à atteindre nos objectifs. Après, il y a un autre aspect : qui peut être utile et efficace ? Le citoyen peut être efficace. Certains me disent « Oui, moi je trie je suis efficace. » Oui c’est vrai. On veut se passer par exemple du plastique à usage unique, ce serait efficace. Oui. Mais derrière ce n’est pas suffisant, il faut que les mairies, les départements, les régions, l’État, l’Europe se bougent et au niveau international. Donc je pense qu’il faut que la prise de conscience soit globale et puis bien souvent, si les États bougent vraiment, si les politiques bougent vraiment, ça sera plus facile d’entraîner l’ensemble de la société. Je crois que tout le monde comprend pourquoi il faut agir. La question c’est chacun veut savoir comment il peut être efficace.

© Maxime Dufour Photographies

 

Comment s’engager ?

Oui mais vous savez, la plupart des politiques signent des engagements puis après passent à autre chose, ils font du zapping. Ça c’est fastoche. Un engagement signé c’est bien, un objectif atteint c’est mieux. C’est là aussi tout l’engagement, et ce que je propose c’est que le World Forum, pendant l’année, d’ici le prochain propose des engagements à des collectivités, à des entreprises, voire à l’État dans la région des Hauts-de-France et que tous les 3 mois, on montre où on en est et que l’an prochain on puisse voir exactement qui a fait quoi. Parce que le vrai sujet aujourd'hui ce n’est pas la volonté, c’est l’efficacité.

 

Martin DAMBRICOURT
@martindamb